L'entraîneur de Basket-Ball - Connaissances techniques, tactiques et pédagogiques

 Formation Young Coach Module 2 Basket ball pour les jeunes joueurs avec le formateur Gilles expert FIBA à Abomey

 


Formation Young Coach Module 1

Basket ball pour les jeunes joueurs

Formateur : Instructeur Fiba Tégbé Lamatou

"Tout le monde veut gagner, mais ce n'est pas tout le monde qui veut se préparer pour gagner"
  
Coach Bobby Knight

 

  •   «Il y a au fond de vous de multiples petites étincelles de potentialités: elles ne demandent qu’un souffle pour s’enflammer en de magnifiques réussites» (Wilferd PETERSON)
  • . «Si on veut obtenir quelque chose que l’on n’a jamais eu, il faut tenter quelque chose que l’on n’a jamais fait» (PERICLES)

 

 

 Les aspirants  à l'écoute.....

MOTIVATION – Allumer une étincelle chez un joueur : Jeff Tipping

Une  des plus grandes récompenses pour un entraîneur est d’aider à stimuler  un joueur de telle sorte qu’il veuille progresser. Les joueurs  progresseront seulement s’ils veulent progresser, mais l’entraîneur peut  offrir une motivation extrinsèque qui allume une étincelle chez un  joueur. L’entraîneur le fait de plusieurs manières.

 Méthodes de motivation :

 Séances d’entraînement de qualité :

 Séances qui sont organisées, orientées vers un but précis et qui facilitent la progression des joueurs.

 Consignes spécifiques :

 Consignes techniques qui ont une relation directe avec le but de la séance.

 Mélange d’encouragement et de correction technique :

 A  certains moments, les entraîneurs doivent être exigeants. Les meilleurs  entraîneurs savent comment associer les félicitations avec une  observation honnête (correction) de manière à défier le joueur à  progresser.

 Apparence et participation :

 L’entraîneur  doit avoir un minimum de forme physique et doit s’habiller comme un  entraîneur. Les joueurs aiment lorsque l’entraîneur occasionnellement  participe à l’entraînement.

 Aspirations réalistes :

 Les  entraîneurs prudents fixent des buts réalistes à leurs joueurs. Ils  gardent le niveau de jeu de leurs joueurs selon leurs possibilités et  n’exigent pas plus qu’ils ne peuvent donner. L’entraîneur est sage s’il  avertit à l’avance les joueurs, les parents et les supporteurs que, en  sport, rien n’est jamais garanti.

 Humanité :

 L’intégrité  et l’honnêteté sont respectées par les joueurs. Les joueurs réagissent  positivement avec un entraîneur qui s’intéresse à eux en tant que  personnes, indépendamment de leurs capacités de joueurs.

 Amusez-vous en entraînant !

 LE RÔLE  DU  BASKET-BALL DANS LE  DEVELOPPEMENT EDUCATIF DES JEUNES

Le basket-ball peut contribuer au développement des valeurs personnelles et sociales comme :

  • 1- L’engagement

    2- La persévérance

    3- La responsabilité personnelle au sein du groupe

    4- Le travail d’équipe

    5- Le respect des règles

    6- Le respect des autres

    7- Apprendre l’esprit de compétition                                                                                                            

 
                                                                                                            Tossou Vivien une graine de Champion

CATEGORIES

AGES

BENJAMINS

10 à 12 ans

MINIMES

13 à 14 ans

CADETS

15 à 16 ans

JUNIORS

17 à 18 ans

ESPOIRS

19 à 22 ans

SENIORS

18 à 99 ans

L'entraîneur ou coach ? 

C'est la personne qui vocifère de la touche pendant une rencontre de basket Ball. C'est un métier passionnant et une tâche bien difficile car il faut avoir cetaines aptitudes en dehors bien entendu de l'indispensable connaissance du jeu des systèmes et autres fondamentaucx, il faut être rassembleur et un leader une pincée de psycologie pour que le discours puiisse passer, un zeste d'autorité, une touche d'humilité, de la patience et surtout de la patience car il s'agit d'éduquer les jeunes pour en faire de bon basketteusr et de meilleures personnes pour la société.....

Rôle de l'entraîneur

On peut considérer que le rôle de l'entraîneur s'exprime dans deux domaines : celui de la production des athlètes et celui de la communication avec eux.

Suivant la situation et le moment, l'entraîneur est un :

    • - Concepteur : il conçoit les objectifs à atteindre et les opérations de conduite d'entraînement,

    • - Organisateur : il aménage les situations du sportif et structure le groupe,

    • - Communicateur : il communique avec le milieu externe et le groupe sportif, clarifie les objectifs et guide le travail,

    • - Animateur : il développe un climat motivationnel, oriente vers une recherche de responsabilité et d'autonomie, et organise les interactions entraîneur - entraînés,

  • - Evaluateur : il évalue en permanence les propositions de travail en fonction des ressources des sportifs, les effets de l'entraînement en fonction de l'objectif visé, et les résultats obtenus ainsi que leurs causes.



Son rôle s'exprime dans deux domaines : celui de la production des athlètes et celui de la communication avec eux.

 Dans le domaine de la production des athlètes :

    • - Clarification des objectifs terminaux ou intermédiaires,

    • - Analyse des difficultés : organisation, niveaux etc.,

    • - Proposition de solutions : planification, périodisation, programmation,

    • - Valorisation du sportif : responsabilisation, intégration dans les choix,

    • - Rappel des normes de résultats par rapport au niveau de compétition,

    • - Favorisation de choix pertinents : niveau d'exigence, individualisation,

  • - Etc.



 Dans le domaine de la communication et des besoins individuels :

    • - Développement de la participation : management participatif,

    • - Recentrage sur la tâche : rappel des objectifs,

    • - Prise en compte des émotions : préparation psychologique,

    • - Conciliation et règlement des conflits : gestion de groupe et d'individualités,

    • - Envoi de signes de reconnaissance : félicitations et encouragements, feedbacks positifs,

  • - Développement d’une écoute emphatique : prendre le sportif au niveau émotionnel pour lui permettre de se sentir mieux,